planter cannabis

Comment planter du cannabis dans son jardin ?

La culture du cannabis en extérieur est une excellente option, car les jardins nécessitent peu de ressources pour démarrer et le spectre complet de lumière du soleil fait toute la différence. Par ailleurs, aucune contrainte de hauteur de plafond ni de superficie. Cependant, les éléments naturels sont à prendre en considération même si le cannabis est une plante rustique qui s’est adaptée aux climats du monde entier.

Le strict minimum requis

Pour cultiver du cannabis dans votre jardin, le strict minimum requis est des outils de jardinage de base, de la terre, des pots, un tuyau avec accès à l’eau et un endroit dans votre jardin qui reçoive beaucoup de soleil. Ensuite, vous devrez choisir la variété de cannabis la mieux adaptée à votre situation (climat, zone ensoleillée, composition de votre sol, etc.). Un peu de recherche et de préparation vous assureront une récolte réussie.

Quelques règles de base

Bien que les cultivars puissent varier, il existe certaines règles générales qui seront utiles quel que soit le cultivar que vous choisissez :

Des températures diurnes comprises entre 75 et 85 degrés Fahrenheit, ou 23,9 à 25,4 degrés Celsius, sont idéales pour le cannabis, tandis que des températures supérieures à 88 degrés Fahrenheit (31,1 degrés Celsius) ou inférieures à 60 degrés Fahrenheit (15,6 degrés Celsius) peuvent retarder la croissance. Le cannabis est considéré comme tolérant à la chaleur, mais des hauts et des bas extrêmes soutenus entraîneront généralement des complications qui pourraient éventuellement tuer vos plantes.

Dans l’hémisphère Nord, le cannabis peut être planté du début au milieu du printemps et généralement récolté à la mi-automne, selon le cultivar. Dans l’hémisphère sud, la saison de croissance sera inversée, semant du début à la mi-automne et récoltant au milieu du printemps. Il est important de planifier votre calendrier de plantation pour vous assurer que vos plantes puissent terminer leur période de floraison avant que le temps d’automne froid et pluvieux ne puisse les affecter.

Lisez aussi : https://graine-cannabis.info/reguliere/

Choisissez bien l’endroit dans votre jardin

Il vous faudra choisir le meilleur site dans votre jardin. Le choix du meilleur emplacement pour votre jardin est un autre facteur important qui peut affecter le rendement et la qualité de vos plantes. Les cultivateurs de l’hémisphère Nord devraient essayer de placer leurs plantes dans une zone exposée au sud pour s’assurer que leurs plantes obtiennent le plus de lumière solaire disponible en faisant face à la voûte du soleil près de l’équateur. L’inverse est vrai pour l’hémisphère sud.

Lorsque cela est possible, utilisez des structures et des formations naturelles dans votre jardin comme brise-vent pour éviter que vos plantes ne subissent un stress excessif qui pourrait entraîner la rupture des branches.

Si vous vivez dans un climat avec des journées exceptionnellement chaudes et ensoleillées, un chiffon d’ombrage peut être utilisé pour empêcher vos plantes de surchauffer. Dans les régions froides, des enclos naturels et des murs de ciment ou de briques peuvent être utilisés pour aider à conserver toute la chaleur disponible pour garder vos plantes au chaud.

Lisez aussi : https://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/aude-alertes-pour-une-rixe-les-gendarmes-mettent-la-main-sur-une-plantation-de-cannabis-6908767

Choisir des clones ou des graines ?

Décider de commencer avec des graines ou des clones changera le moment et la manière dont vos plantes seront introduites à l’extérieur.

Les plantes issues de graines sont généralement plus vigoureuses et plus vigoureuses que les clones, car elles produisent une racine pivot plus solide que les clones ne sont pas en mesure de reproduire. La vigueur qui provient des racines profondes peut être un avantage face aux conditions environnementales difficiles et aux pressions des ravageurs. Les inconvénients de la culture des graines sont l’attention supplémentaire requise pour faire germer les plants, la nécessité d’éliminer tous les mâles avant de polliniser les femelles et la grande variabilité des caractéristiques de croissance qui résulte de leurs gènes.

Comme vous pouvez le voir, planter du cannabis dans son jardin est relativement facile et ne nécessite qu’un peu de réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *